Chrome

chrome oligo element bio sante senior

Les oligo-éléments sont des substances indispensables à notre organisme. En quantités très faibles, ils interviennent pourtant dans de nombreux mécanismes biologiques et leur rôle est prépondérant. Leurs actions sur l‘équilibre et le fonctionnement général du métabolisme ont été prouvées. Qu’un seul vienne à manquer et c’est le désordre biochimique à l’intérieur de votre corps !

Un simple déficit peut se transformer en carence qui est susceptible d’évoluer vers des troubles fonctionnels plus ou moins graves. Parfois utilisés de manière empirique dans l’Antiquité, leur apparition en médecine date d’environ cinquante ans, car, bien avant la découverte des antibiotiques, ils représentaient une alternative précieuse dans les pathologies les plus courantes. 

Aujourd’hui de plus en plus de médecins sont convaincus de leur efficacité dans les pathologies fonctionnelles. Le bon sens nous ramène aux remèdes naturels, qui viennent, en soutien, renforcer les traitements proposés par la médecine classique.

Anxiété, allergies, grippe, stress, fatigue,... À chaque trouble correspond un ou plusieurs oligo-éléments

Quantité approximative (chez un homme de 70 Kg)
Oligo-Eléments 
•Chrome (Cr) 1,3 mg
•Cuivre (Cu) 75 à 100 mg 
•Iode (I) 15 à 20 mg 
•Sélénium (Se) 10 mg
Macro-Eléments 
•Calcium (Ca) 1,2 kg 
•Phosphore (P) 700 g 
•Potassium (K) 140 g 
•Magnesium (Mg) 25 g
Et pourtant, un milligramme d’un oligo-élément peut s’avérer tout aussi indispensable à la vie humaine que plusieurs centaines de grammes d’un macro-élément.


Chrome

 À l'origine de la diversité des couleurs

Son nom dérive du mot grec "chroma" qui signifie couleur, en raison de la grande diversité de couleurs des composés à base de chrome.

Découvert en 1797 par N. L. Vauquelin, c'est un oligo-élément essentiel, fortement impliqué dans le métabolisme des sucres ou glucides. Des déficits en chrome peuvent être constatés, notamment chez les personnes âgées.

Une carence en chrome peut être à l'origine d'une mauvaise assimilation du glucose par les cellules.


PROPRIETES 

Dans l'organisme, le chrome s'associe à d'autres composés pour former le FTG ou facteur de tolérance au glucose. Celui-ci facilite l'action de l'insuline,hormone fondamentale dans la régulation du taux de sucre 
dans l'organisme : on dit que c'est un co-facteur de l'insuline.

En dehors de son rôle sur le métabolisme des sucres, le chrome contribue également à corriger les troubles des lipides. Enfin, il participe à la régulation de la sensation de faim avec pour effet de diminuer l'appétit.

INDICATIONS 

De par ses propriétés, le chrome est particulièrement bien adapté à la prise en charge des anomalies du métabolisme des glucides, qu'il s'agisse de l'intolérance au glucose, d'une hyperglycémie modérée à jeun ou d'un diabète dit de type II (qui ne nécessite pas l'administration d'insuline pour être corrigé).
Egalement indiqué dans le cas de cataracte liée au diabète.

Le chrome trouve également une place de choix dans la correction des anomalies du métabolisme des lipides et notamment des perturbations du cholestérol.

Enfin, les troubles du métabolisme des sucres et des graisses sont souvent le fait d'une alimentation excessive et donc d'un surpoids, la mise en place de règles hygiéno-diététiques avec mise en place d'un régime amaigrissant est souvent nécessaire. Dans ce cadre et du fait de son action sur la sensation de faim, le chrome peut représenter une aide précieuse pour diminuer l'appétit et aider au suivi d'un régime amaigrissant.



SOURCES

Le cresson, les autres aliments sont en général assez faible en chrome (La levure de bière, le foie, les champignons, les noix, les céréales complètes, les fruits de mer, le thé noir). 



Source: Oligomed

Voir nos produits Oligo-éléments