Prix réduit ! FERYON Oligo elements Catalyons 500 ml Agrandir l'image

FERYON Oligo elements Catalyons 500 ml

Feryon 500ml Catalyons obtenus par la dissolution des métaux dans l’eau pure aboutissant à la formation de solutions ion de ces métaux.

Teneur moyenne en ions mg/litre :
Fer 35 - Molybdène 1,5 - Cuivre  2.44  - Manganèse 0,2

Fer et oligo-éléments co-facteurs du fer qui favorisent son absorption et son utilisation.

Flacon de 500 ml


Voir propriétés des Oligo-éléments

Plus de détails

5 Produits

19,79 €

-10%

21,99 €

Informations Produit FERYON Oligo elements Catalyons 500 ml :

Les oligo-éléments Catalyons:


Les oligo-éléments Catalyons sont obtenus par la dissolution des métaux dans l’eau pure aboutissant à la formation de solutions ionisées de ces métaux. Ceci leur confère un degré de puissance active, capable de leur donner une valeur d’efficacité. Ils ont leur place pour maintenir l'équilibre biologique, pour renforcer le terrain, dans tous les régimes et dans toutes les cures de bien-être.

Les Catalyons constituent ainsi l'oligo-élément idéal en apportant l'action du métal avec sa spécificité biologique
propre et en y ajoutant celle de sa charge électrique à haut pouvoir catalytique.
Les Catalyons sont des oligo-éléments catalytiques sous forme ionisée.
Ce sont des produits diététiques sans aucun composé chimique.

Les Catalyons ne sont en réalité ni chimiques, ni pharmaceutiques dans leur essence, car la nature est à même
de les produire occasionnellement lorsque se trouve réuni l'ensemble des paramètres nécessaires.
Par leur présentation ionique, leur concentration et le fait qu'ils ne recèlent aucun composé chimique,
les Catalyons ne peuvent pas être assimilés à des médicaments.
Les Catalyons sont des compléments catalytiques. Les Catalyons sont de véritables aliments enzymatiques, facteur d'équilibre diététique car ils fournissent à l'organisme les catalyseurs indispensables à la vie.

Ils sont en effet constitués d’ions libres, et de ce fait, entièrement assimilables sans aucun travail de dissociation
préalable comme cela se produit avec les sels oligo-éléments.
Parce qu’aujourd’hui nos mauvaises habitudes alimentaires, notre vie stressante, les techniques modernes de cultures, nos carences nutritionnelles et affectives, les médicaments, le tabac, les pollutions… font que plus que jamais nous devons préserver notre capital bien-être.

Les Catalyons s’associent parfaitement à une alimentation ciblant la forme, le confort et le bien-être par un meilleur équilibre biologique.
Quarante six ans d'expérience ont démontré de façon plus qu'évidente l'action incontestable des Catalyons et
en font de ce fait les compléments indispensables à un bon équilibre fonctionnel.
Ils ont leur place dans le maintien de l'équilibre biologique, dans les cures de bien-être,
dans tous les cas de régime, en renforcement du terrain.

Les Catalyons ne contiennent : ni alcool, ni lactose, ni colorant, ni conservateur, ni paraben.

FERYON.



Propriétés:




Si un organisme est carencé en FER et en Cuivre, cela entraîne Fatigue et Infections à répétition.
A un stade élevé, cette carence se traduit par une Anémie.

Les personnes à risques sont :

Les femmes ayant des règles abondantes (notamment sous stérilet),  
Les végétariens, les femmes enceintes, les adolescentes, les seniors.
Les sportifs et particulièrement ceux qui pratique des sports d'endurance. 

Une simple analyse de sang, (dosage de ferritine), prescrite par votre médecin généraliste, permet de mesurer vos réserves. C'est important pour éviter tout excès, dont l'effet pro-oxydant peut entraîner des intoxications (Source d'info.: l'Express du 11.02.2010)

Conseillé en cas de :

-Convalescence, fatigue, les palpitations, pour améliorer les défenses immunitaires, hémorragie, puberté  des  
 enfants, croissance retardée, certains eczémas et les jambes sans repos.
-Les enfants (pour améliorer leurs performances intellectuelles). 
-Le taux de FER dépend du cuivre, du manganèse, du cobalt, du molybdène.
-A consommer loin du Thé, du Café et du Vin Rouge.


     
Ingrédients:



eau purifiée, carbonate de cuivre, citrate ferreux, molybdate de sodium, carbonate de manganèse

Molybdène 135 µg* soit 270% des AJR**
Cuivre 0,22 mg* soit 22% des AJR**
Fer 3,15 mg* soit 23% des AJR**

* pour 3 bouchons soit 45 mL
** Apports journaliers recommandés
Contient du fer et du manganèse


Précautions d’emploi:



En cas de prise de plusieurs oligo-éléments, le sélénium ou le soufre sont à prendre éloignés des autres 
oligo-éléments. 

Conseils d’utilisation Catalyons:  



Cure de 5 semaines :
         
1 bouchon le matin à jeun ou 15 min avant le repas. 1 à 3 fois par jour.

A avaler pur, sans laisser sous la langue.




Flacon de 500 ml



Nous vous rappelons que les propositions ou suggestions développées, ne remplacent aucune prescription médicale. Ces conseils doivent être appliqués qu'après avoir consulté et clarifié votre situation ou problème 
avec un thérapeute digne de ce nom. Pour cette raison, demander conseil à votre thérapeute.

Tout savoir sur les besoins en fer :

L'anémie due à la carence en fer est la déficience nutritionnelle la plus répandue au monde et est la plus répandue parmi les enfants et les femmes en âge de procréer.

Ce type de carence se développe en raison d'une quantité insuffisante de fer dans l'alimentation, d'une diminution de l'absorption du fer, d'une perte de sang importante causée par une hémorragie ou une blessure, ou une perte de sang graduelle, par exemple par une menstruation ou un saignement gastro-intestinal.

Une consommation insuffisante de vitamine C peut également contribuer à la carence en fer car la vitamine C est nécessaire pour absorber le fer trouvé dans les aliments végétaux (sous forme de fer non-héminique) surtout si on est végétarien.

L'anémie ferriprive (globules rouges plus petits) ne doit pas être confondue avec l'anémie mégaloblastique (globules rouges plus gros) qui résulte d'un apport insuffisant et / ou de l'utilisation de l’acide folique et de la vitamine B12. L'anémie pernicieuse est une forme d'anémie mégaloblastique causée par un manque de substance appelée facteur intrinsèque dans l'estomac qui entraîne une mauvaise absorption de la vitamine B12.

Ingestion recommandée :
L‘apport journalier recommandé pour le fer dépend de l'âge et du sexe d'une personne mais est de 14 mg par jour (VNR européens) et de 1mg pour le cuivre.

Un apport insuffisant en acide folique, en protéines, en oligo-élément cuivre et en vitamine C peut contribuer à la carence en fer. Un apport trop important en calcium va entraver l’assimilation du fer.

Mais il faut aussi regarder de près les apports recommandés en fer aux Etats Unis qui sont beaucoup plus travaillés en fonction de l’âge ou du sexe de la personne concernée.

Pour les Bébés:
De 0 à 6 mois: 0,27 milligramme (consommation adéquate ou IA)
De 7-12 mois: 11 mg.
Pour les Enfants:
De 1-3 ans: 7 mg
De 4-8 ans: 10 mg.
Pour les Hommes:
De 9-13 ans: 8 mg
De 14-18 ans: 11 mg
De 19 ans et plus: 8 mg.
Pour les Femmes:
De 9-13 ans: 8 mg
De 14-18 ans: 15 mg
De 19-50 ans: 18 mg
De 51 ans et plus: 8 mg.
En période de Grossesse: 27 mg
Lors de l’Allaitement de 19 ans et plus: 9 mg.

On estime que 8 à 10 millions de femmes en âge de procréer en Europe  souffrent d'une insuffisance de fer suffisamment grave pour provoquer une anémie. La carence en fer pendant la grossesse peut augmenter le risque d'accouchement prématuré.

Les compléments alimentaires à base de fer peuvent être utiles lorsque les personnes ont du mal à obtenir un état de fer adéquat grâce à un régime alimentaire seul. Il est toutefois préférable d'essayer d'obtenir un état optimal de concentrations en fer en incluant des aliments riches en fer dans le régime alimentaire et en éliminant ou en réduisant les facteurs pouvant entraver l'absorption du fer. C'est parce que de nombreux aliments riches en fer contiennent également une série d'autres éléments nutritifs bénéfiques qui travaillent ensemble pour soutenir la santé globale. On préférera les éléments carnés et les céréales complètes qu’il faut additionner de vitamines et d’oligo-éléments.

Aliments riches en fer :
Le fer a une faible biodisponibilité, ce qui signifie qu'il a une mauvaise absorption dans l'intestin grêle et une faible rétention dans l’organisme. L'efficacité de l'absorption dépend de la source du fer, d'autres composants cofacteurs de l'alimentation, de la santé gastro-intestinale, de l'utilisation de médicaments ou de suppléments et de l'état général d'une personne. Dans de nombreux pays, les produits à base de blé et les préparations pour nourrissons sont enrichis en fer.

Il existe deux types de fer diététique : 
fer-héminique, Il est présent dans l'hémoglobine et la myoglobine c'est à dire dans le sang de la viande. Elle en contient environ 40 % et fer non-héminique, Il se trouve dans tout les autres aliments : végétaux, oeufs et produits laitiers. La plupart des produits d'origine animale, y compris les fruits de mer, contiennent à la fois du fer héminique et non héminique, ce dernier étant plus facile à absorber car il est lié à la protoporphyrine IX. Les sources de fer non-heminique comprennent les haricots, les noix, les légumes et les grains enrichis.

La consommation de fer recommandée pour les végétariens doit être 1,8 fois plus élevée que pour ceux qui mangent de la viande afin de compenser le faible taux d'absorption des aliments à base de végétaux. La biodisponibilité du fer à partir de régimes omnivores incluant la viande, les fruits de mer et de la vitamine C est d'environ 14-18%, tandis que la biodisponibilité du fer à partir d'un régime végétarien est de seulement 5-12%. Consommer des aliments riches en vitamine C peut augmenter considérablement l'absorption du fer non héminique présent dans les céréales, les œufs et les produits laitiers.


En savoir plus

Informations Produit FERYON Oligo elements Catalyons 500 ml :

Les oligo-éléments Catalyons:


Les oligo-éléments Catalyons sont obtenus par la dissolution des métaux dans l’eau pure aboutissant à la formation de solutions ionisées de ces métaux. Ceci leur confère un degré de puissance active, capable de leur donner une valeur d’efficacité. Ils ont leur place pour maintenir l'équilibre biologique, pour renforcer le terrain, dans tous les régimes et dans toutes les cures de bien-être.

Les Catalyons constituent ainsi l'oligo-élément idéal en apportant l'action du métal avec sa spécificité biologique
propre et en y ajoutant celle de sa charge électrique à haut pouvoir catalytique.
Les Catalyons sont des oligo-éléments catalytiques sous forme ionisée.
Ce sont des produits diététiques sans aucun composé chimique.

Les Catalyons ne sont en réalité ni chimiques, ni pharmaceutiques dans leur essence, car la nature est à même
de les produire occasionnellement lorsque se trouve réuni l'ensemble des paramètres nécessaires.
Par leur présentation ionique, leur concentration et le fait qu'ils ne recèlent aucun composé chimique,
les Catalyons ne peuvent pas être assimilés à des médicaments.
Les Catalyons sont des compléments catalytiques. Les Catalyons sont de véritables aliments enzymatiques, facteur d'équilibre diététique car ils fournissent à l'organisme les catalyseurs indispensables à la vie.

Ils sont en effet constitués d’ions libres, et de ce fait, entièrement assimilables sans aucun travail de dissociation
préalable comme cela se produit avec les sels oligo-éléments.
Parce qu’aujourd’hui nos mauvaises habitudes alimentaires, notre vie stressante, les techniques modernes de cultures, nos carences nutritionnelles et affectives, les médicaments, le tabac, les pollutions… font que plus que jamais nous devons préserver notre capital bien-être.

Les Catalyons s’associent parfaitement à une alimentation ciblant la forme, le confort et le bien-être par un meilleur équilibre biologique.
Quarante six ans d'expérience ont démontré de façon plus qu'évidente l'action incontestable des Catalyons et
en font de ce fait les compléments indispensables à un bon équilibre fonctionnel.
Ils ont leur place dans le maintien de l'équilibre biologique, dans les cures de bien-être,
dans tous les cas de régime, en renforcement du terrain.

Les Catalyons ne contiennent : ni alcool, ni lactose, ni colorant, ni conservateur, ni paraben.

FERYON.



Propriétés:




Si un organisme est carencé en FER et en Cuivre, cela entraîne Fatigue et Infections à répétition.
A un stade élevé, cette carence se traduit par une Anémie.

Les personnes à risques sont :

Les femmes ayant des règles abondantes (notamment sous stérilet),  
Les végétariens, les femmes enceintes, les adolescentes, les seniors.
Les sportifs et particulièrement ceux qui pratique des sports d'endurance. 

Une simple analyse de sang, (dosage de ferritine), prescrite par votre médecin généraliste, permet de mesurer vos réserves. C'est important pour éviter tout excès, dont l'effet pro-oxydant peut entraîner des intoxications (Source d'info.: l'Express du 11.02.2010)

Conseillé en cas de :

-Convalescence, fatigue, les palpitations, pour améliorer les défenses immunitaires, hémorragie, puberté  des  
 enfants, croissance retardée, certains eczémas et les jambes sans repos.
-Les enfants (pour améliorer leurs performances intellectuelles). 
-Le taux de FER dépend du cuivre, du manganèse, du cobalt, du molybdène.
-A consommer loin du Thé, du Café et du Vin Rouge.


     
Ingrédients:



eau purifiée, carbonate de cuivre, citrate ferreux, molybdate de sodium, carbonate de manganèse

Molybdène 135 µg* soit 270% des AJR**
Cuivre 0,22 mg* soit 22% des AJR**
Fer 3,15 mg* soit 23% des AJR**

* pour 3 bouchons soit 45 mL
** Apports journaliers recommandés
Contient du fer et du manganèse


Précautions d’emploi:



En cas de prise de plusieurs oligo-éléments, le sélénium ou le soufre sont à prendre éloignés des autres 
oligo-éléments. 

Conseils d’utilisation Catalyons:  



Cure de 5 semaines :
         
1 bouchon le matin à jeun ou 15 min avant le repas. 1 à 3 fois par jour.

A avaler pur, sans laisser sous la langue.




Flacon de 500 ml



Nous vous rappelons que les propositions ou suggestions développées, ne remplacent aucune prescription médicale. Ces conseils doivent être appliqués qu'après avoir consulté et clarifié votre situation ou problème 
avec un thérapeute digne de ce nom. Pour cette raison, demander conseil à votre thérapeute.

Tout savoir sur les besoins en fer :

L'anémie due à la carence en fer est la déficience nutritionnelle la plus répandue au monde et est la plus répandue parmi les enfants et les femmes en âge de procréer.

Ce type de carence se développe en raison d'une quantité insuffisante de fer dans l'alimentation, d'une diminution de l'absorption du fer, d'une perte de sang importante causée par une hémorragie ou une blessure, ou une perte de sang graduelle, par exemple par une menstruation ou un saignement gastro-intestinal.

Une consommation insuffisante de vitamine C peut également contribuer à la carence en fer car la vitamine C est nécessaire pour absorber le fer trouvé dans les aliments végétaux (sous forme de fer non-héminique) surtout si on est végétarien.

L'anémie ferriprive (globules rouges plus petits) ne doit pas être confondue avec l'anémie mégaloblastique (globules rouges plus gros) qui résulte d'un apport insuffisant et / ou de l'utilisation de l’acide folique et de la vitamine B12. L'anémie pernicieuse est une forme d'anémie mégaloblastique causée par un manque de substance appelée facteur intrinsèque dans l'estomac qui entraîne une mauvaise absorption de la vitamine B12.

Ingestion recommandée :
L‘apport journalier recommandé pour le fer dépend de l'âge et du sexe d'une personne mais est de 14 mg par jour (VNR européens) et de 1mg pour le cuivre.

Un apport insuffisant en acide folique, en protéines, en oligo-élément cuivre et en vitamine C peut contribuer à la carence en fer. Un apport trop important en calcium va entraver l’assimilation du fer.

Mais il faut aussi regarder de près les apports recommandés en fer aux Etats Unis qui sont beaucoup plus travaillés en fonction de l’âge ou du sexe de la personne concernée.

Pour les Bébés:
De 0 à 6 mois: 0,27 milligramme (consommation adéquate ou IA)
De 7-12 mois: 11 mg.
Pour les Enfants:
De 1-3 ans: 7 mg
De 4-8 ans: 10 mg.
Pour les Hommes:
De 9-13 ans: 8 mg
De 14-18 ans: 11 mg
De 19 ans et plus: 8 mg.
Pour les Femmes:
De 9-13 ans: 8 mg
De 14-18 ans: 15 mg
De 19-50 ans: 18 mg
De 51 ans et plus: 8 mg.
En période de Grossesse: 27 mg
Lors de l’Allaitement de 19 ans et plus: 9 mg.

On estime que 8 à 10 millions de femmes en âge de procréer en Europe  souffrent d'une insuffisance de fer suffisamment grave pour provoquer une anémie. La carence en fer pendant la grossesse peut augmenter le risque d'accouchement prématuré.

Les compléments alimentaires à base de fer peuvent être utiles lorsque les personnes ont du mal à obtenir un état de fer adéquat grâce à un régime alimentaire seul. Il est toutefois préférable d'essayer d'obtenir un état optimal de concentrations en fer en incluant des aliments riches en fer dans le régime alimentaire et en éliminant ou en réduisant les facteurs pouvant entraver l'absorption du fer. C'est parce que de nombreux aliments riches en fer contiennent également une série d'autres éléments nutritifs bénéfiques qui travaillent ensemble pour soutenir la santé globale. On préférera les éléments carnés et les céréales complètes qu’il faut additionner de vitamines et d’oligo-éléments.

Aliments riches en fer :
Le fer a une faible biodisponibilité, ce qui signifie qu'il a une mauvaise absorption dans l'intestin grêle et une faible rétention dans l’organisme. L'efficacité de l'absorption dépend de la source du fer, d'autres composants cofacteurs de l'alimentation, de la santé gastro-intestinale, de l'utilisation de médicaments ou de suppléments et de l'état général d'une personne. Dans de nombreux pays, les produits à base de blé et les préparations pour nourrissons sont enrichis en fer.

Il existe deux types de fer diététique : 
fer-héminique, Il est présent dans l'hémoglobine et la myoglobine c'est à dire dans le sang de la viande. Elle en contient environ 40 % et fer non-héminique, Il se trouve dans tout les autres aliments : végétaux, oeufs et produits laitiers. La plupart des produits d'origine animale, y compris les fruits de mer, contiennent à la fois du fer héminique et non héminique, ce dernier étant plus facile à absorber car il est lié à la protoporphyrine IX. Les sources de fer non-heminique comprennent les haricots, les noix, les légumes et les grains enrichis.

La consommation de fer recommandée pour les végétariens doit être 1,8 fois plus élevée que pour ceux qui mangent de la viande afin de compenser le faible taux d'absorption des aliments à base de végétaux. La biodisponibilité du fer à partir de régimes omnivores incluant la viande, les fruits de mer et de la vitamine C est d'environ 14-18%, tandis que la biodisponibilité du fer à partir d'un régime végétarien est de seulement 5-12%. Consommer des aliments riches en vitamine C peut augmenter considérablement l'absorption du fer non héminique présent dans les céréales, les œufs et les produits laitiers.